SDE17 – Saint Laurent

SDE17 – Saint Laurent

SDE17 – Saint Laurent

Syndicat des Eaux 17

2012 – 2018

À la demande du syndicat départemental des eaux de la Charente-Maritime, des profils de données de conductivité électrique ont été acquises durant 6 ans à la fréquence journalière à l’aide d’un SMD mesurant in-situ la résistivité électrique du milieu naturel dans l’aquifère littoral exploité par le captage AEP « L’Aubonnière » à Saint Laurent de la Prée.

Les profils verticaux de conductivités ainsi obtenus sont établis à partir de 11 points de mesures espacés de 70 cm entre les profondeurs de 11,2 m et 18,2 m. Les acquisitions journalières ont débuté en juillet 2011 et sont continues jusqu’à aujourd’hui (mise à part une coupure de 3 mois entre novembre 2014 et décembre 2015).

L’ensemble de ces données permet de visualiser l’évolution de la conductivité électrique de la nappe sur plus de 6 ans sous forme d’image en couleur

L’analyse de ces résultats amène au constat qu’il y a une bonne corrélation entre la conductivité acquise par le SMD (entre 11 m et 15 m) et la piézométrie du forage : chaque maxima en conductivité SMD (août-octobre) est précédé par la période d’exploitation de pointe (juillet-septembre), ce qui tend à montrer que la hausse de conductivité est la conséquence de la baisse de nappe qui serait due à l’exploitation.

La réversibilité du phénomène montre que la ressource n’est pas surexploitée. L’origine de l’augmentation de la minéralisation pourrait être attribuée au rayon d’action du forage (qui n’est pas connu), au rabattement de la nappe qui est élevé (5 m) ou au déstockage global en période de pointe (la nappe baisse de 1 m en niveau statique).